image
Fête du cinéma d'animation 2021- À l'air libre
Thème
Cinéma
Ville
Tunis
Lieu
Institut français de Tunisie
Endroit
Auditorium
Tarif
6 DT
Contenu

Dans le cadre de la 20e édition "Fête du cinéma d'animation" (13-31 octobre 2021), l'Institut français de Tunisie propose à son jeune public un programme de courts métrages, le samedi 2 octobre à 15h.

 

Les courts métrages :

 

Après la pluie (After the rain) de Valérian Desterne, Carlos Osmar Salazar Tornero, Céline Collin, Lucile Palomino, Juan Olarte, Juan Pablo De La Rosa Zalamea et Rebecca Black (2018, 9')

Dans des pâturages verdoyants, un chien vit heureux auprès de son maître, un vieux berger peu ordinaire. Ce dernier ne se contente pas de tondre la laine de ses moutons, il la transforme en nuages pour créer la pluie, perpétuant ainsi le cycle de la vie. Mais si le berger n'était pas éternel qu'adviendrait-il de la vallée ? Le jeune chien devra se montrer créatif et persévérant pour éviter le pire.

 

Kiki la plume de Julie Rembauville et Nicolas Bianco-Levrin (2020, 5')

Kiki le canari n’a jamais connu que sa petite cage et la vieille dame qui le nourrit. Il se rêve virevoltant avec les oiseaux libres du dehors. Quand enfin la porte de la cage reste entrouverte, il s’échappe et découvre le grand dehors dans lequel il faut savoir voler. Être un oiseau libre, ça fait peur finalement.

 

L'homme aux oiseaux de Quentin Marcault (2017, 4')

Dans un village de montagne bloqué par la neige, les habitants attendent la venue de L'homme aux oiseaux, qui annonce la fin de l'hiver.

 

Hannibal l'éléphant de Aurélie Monteix (2019, 4')

Un éléphant de guerre se perd dans la montagne. Des rencontres inattendues vont changer sa vie.

 

Le jardin de Marie Paccou (2003, 6')

Un couple s'éveille dans un jardin. La femme est impatiente de cueillir un poisson mais celui-ci n'est pas mûr. Il faut attendre.

 

Le silence sous l'écorce de Joanna Lurie (2009, 11')

Dans une forêt géante couverte d'un grand manteau blanc, de drôles de petites créatures découvrent la neige si blanche, si belle, si fascinante. Elle les emporte dans un tourbillon d'ivresse et de joie à la rencontre d'étranges phénomènes. Un conte nocturne plein de tendresse.

 

Parapluies de José Prats et Àlvaro Robles (2020, 12')

Dans un village reculé où règne une pluie incessante, Kyna, six ans, passe ses journées à jouer avec insouciance, bien à l’abri sous la barbe parapluie de Din, son père. Une nuit, Nana, sa chienne adorée, disparaît. Pour la retrouver, Kyna devra affronter sa plus grande peur, la pluie.

 

La chasse de Alexey Alekseev (2017, 5')

Les déboires d’un chasseur citadin, myope et inoffensif, qui a pris par erreur avec lui un lapin à la place de son chien pour partir à la chasse dans la forêt. Au final, aucun animal n'a souffert.

 

Tarif de groupe : 4 DT (se renseigner auprès de l'accueil de l'IFT)

Tarif étudiants du Centre de langue : 2 DT (sur présentation de la carte d'inscription)

Port du masque obligatoire.

 

Mots clés
Fête
Cinéma
Animation
Court métrages