Image bannière
Coopération - Éducation
Body

 ÉDUCATION

 

La coopération éducative est un axe déterminant de la coopération culturelle.

Elle met en œuvre un ensemble de projets permettant de stimuler l’innovation en éducation et la responsabilité des acteurs tunisiens, en adéquation avec la politique éducative tunisienne pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement, de l’enseignement primaire jusqu’à l’Université.

Elle valorise l’expertise française dans le domaine de la gouvernance, du pilotage, de l’innovation pédagogique, et de la formation des formateurs, des cadres de l’éducation, et des enseignants du supérieur.

Elle contribue, ce faisant, à soutenir un environnement francophone sur l’ensemble du territoire.

 

La coopération éducative prend appui sur les accords bilatéraux signés entre la Tunisie et la France pour structurer des partenariats, grâce au développement de contacts et de dialogue constructif avec les autorités éducatives (ministères de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle), les responsables éducation d’organisations de la société civile ou de bailleurs internationaux, les académies françaises, les établissements pédagogiques, les services du ministère français de l’Éducation nationale, les ONG et opérateurs français (Réseau CANOPE, IH2EF, FEI, DREIC, CAVILAM, CLA…) afin de développer, évaluer et suivre des programmes de coopération, de formation et d’échanges entre les deux systèmes éducatifs.

 

Elle appuie l’enseignement du et en français en définissant une stratégie de renforcement de la qualité du français intégrée au plan d’action de l’Ambassadeur : appui à la formation des Inspecteurs-formateurs, à la professionnalisation des enseignants, au développement de réseaux professionnels et sociaux de formateurs et d’enseignants, appui à l’enseignement bilingue et au développement du Label France Éducation, appui à l’éducation aux compétences de vie en français. Une attention particulière est portée aux régions de l'intérieur.

 

Elle assure une veille dans les champs des sciences de l’éducation, des sciences humaines et sociales, de la didactique du français langue étrangère, des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement en France et en Tunisie. Elle soutient le débat d'idées et favorise le dialogue interculturel, la formation et l'accès à la culture.

 

Dans l’enseignement universitaire, elle soutient la professionnalisation des maîtres assistants des départements de Lettres et sciences humaines, par la préparation à l’HDR. Chaque année, à travers le programme "Michel Foucault", mené en coordination avec le ministère tunisien de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS), elle permet à des professeurs en poste à l'université de bénéficier d'un séjour en France d'une durée de 15 jours afin de compléter leurs recherches.

Des bourses doctorales de longs séjours pouvant aller de 1 à 6 mois sont accordées aux étudiants chercheurs en cotutelle.

 

La coopération éducative encourage et soutient la création de départements de Français langue étrangère. Elle apporte son appui à la formation en français des futurs maîtres de l’école primaire (Licence appliquée à l’éducation et à l’enseignement).

 

La coopération éducative vise à améliorer :

- la performance des enseignants de et en français, et la réussite des élèves tunisiens ;

- la coopération dans le domaine de la formation des formateurs et des cadres et la création d’un vivier de personnes ressources, formées en France ou en Tunisie ;

- le développement de partenariats entre les académies françaises et les commissariats tunisiens régionaux pour l’éducation ;

- l’intégration de l’usage du numérique éducatif et de l’innovation dans les pratiques pédagogiques ;

- les échanges entre enseignants et élèves français et tunisiens ;

- l’environnement francophone des élèves, des enseignants et des familles ;

- une certaine éthique partenariale mobilisant les experts de manière concertée sur les axes prioritaires du ministère tunisien de l’Éducation, pour co-contruire et coordonner des réponses adaptées aux besoins, partager les informations, optimiser les ressources et respecter une feuille de route commune.

 

Le Fonds de solidarité pour les projets innovants (FSPI)

Dans le cadre du dispositif "Fonds de solidarité pour les projets innovants" (FSPI), mis en place par le Ministère de l'Europe et Affaires étrangères (MEAE), le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Tunisie a déposé un projet intitulé "Cap sur les régions".

En savoir plus sur le projet "Cap sur les régions" et les actions mises en œuvre.

 

 

 

SCIENTIFIQUE & UNIVERSITAIRE

 

Par le biais de l’Institut français de Tunisie, l’Ambassade de France appuie et accompagne les réformes de l’enseignement supérieur tunisien et l’émergence de projets de haut niveau permettant d’allier recherche, innovation et lien avec le monde de l’entreprise. Les actions menées dans le cadre de la coopération scientifique et universitaire se structurent autour des quatre axes suivants :

- l’axe enseignement supérieur : la coopération franco-tunisienne dans les domaines scientifique et universitaire repose sur de nombreux accords/conventions qui lient directement les établissements tunisiens et français d’enseignement supérieur et de recherche scientifique. Ces partenariats permettent aux élèves/étudiants de suivre en Tunisie et/ou en France des formations débouchant sur des doubles diplomations avec la France (niveaux Licence, Master, Ingénieur et Doctorat) ;

- l’axe scientifique : il s’agit de soutenir la recherche universitaire et publique par l'appui à la mobilité scientifique vers la France des chercheurs (y compris doctorants et post-doctorants) en vue de favoriser les échanges entre laboratoires, que ce soit dans le cadre des Partenariats Hubert Curien (PHC) ou dans le cadre de séjours scientifiques ponctuels de haut niveau ; la participation de chercheurs tunisiens à des colloques et soutenance de thèse en France ; l'accueil en Tunisie de conférenciers français ; l’organisation de manifestations scientifiques ; la valorisation et la dissémination des résultats scientifiques.

Une attention particulière est réservée au soutien des missions archéologiques œuvrant la mise en valeur du riche patrimoine tunisien ;

- l’axe transfert de technologie : l’Institut français de Tunisie contribue au développement des technopôles tunisiennes qui savent mettre l’innovation technologique/scientifique au service du développement économique et régional de la Tunisie ;

- l’axe mobilité étudiante : il comprend d’une part l'accueil et l’accompagnement au sein de l’espace Campus France-Tunisie des étudiants tunisiens et internationaux désireux de poursuivre leurs études dans l'enseignement supérieur français, et d’autre part une politique de bourses d'études permettant aux meilleurs élèves et étudiants de démarrer ou poursuivre leurs études supérieures en France.

 

L’institut français de Tunisie est intervenu dans le montage et le lancement de l’université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM) qui promeut l’employabilité et l’entrepreneuriat de ses étudiants, ainsi que la défense des intérêts économiques tunisiens et français en Afrique subsaharienne.

 

Les moyens mis en œuvre :

1) Bourses universitaires et scientifiques du Gouvernement Français

L'Ambassade de France et l'Institut français de Tunisie soutiennent la mobilité des étudiants tunisiens entre la Tunisie et la France à travers des programmes de bourses :

- bourses d'études partenariales Ingénieur/Ingénieur ;

- bourses d’études partenariales pour le niveau Master 2 recherche (ingénieur/master ou master/master) ;

- bourses d’études en grandes écoles françaises pour les lauréats des concours ;

- bourses pour l'étude des religions ;

- bourses de séjours scientifiques de haut niveau (SSHN).

Pour en savoir plus sur les bourses universitaires et scientifiques du gouvernement français, consultez la rubrique "Bourses".

 

2) Partenariats Hubert Curien (PHC) Utique et Maghreb

Développé à l’échelle nationale (PHC franco-tunisien Utique) ou régionale (PHC franco-maghrébin Maghreb), les Partenariats Hubert Curien ont vocation à soutenir de nouvelles collaboration de recherche à impact socio-économique et ce, dans tous les domaines, y compris celui des sciences humaines et sociales.

Les deux appels à candidatures sont lancés annuellement en début d'année sur le site de l'Agence Campus France.

 

3) Programme d'appui aux projets scientifiques et universitaires

L'Ambassade de France et l'Institut français de Tunisie soutiennent l’organisation de manifestations scientifiques en Tunisie et la prise en charge de la venue de conférenciers français pour leur participation à des colloques, séminaires, congrès ou ateliers de travail.